Atelier

Pleyel 1244
Pape N° 2339
montage des cordes du pleyel N°1326
vernis au Tampon

 

L’atelier de restauration de l’association Ad Libitum a été créé pour restaurer, comprendre et entretenir les instruments de la collection. La restauration d’un instrument donne toujours lieu à des recherches historiques sur le facteur. Grâce à cette démarche Ad Libitum possède aujourd’hui une documentation exceptionnelle, à disposition des facteurs et chercheurs.

Réalisées avec une éthique de préservation, les restaurations conservent un maximum d’éléments originaux ou reconstitués, l’objectif étant de rendre au piano sa couleur sonore, son toucher…

Pour chaque piano est constitué un dossier, à la fois fiche d’identité de l’instrument (authentification, datation, photos, relevés, plans) et descriptif de la restauration effectuée. Un exemplaire de ce dossier est remis au propriétaire du piano, l’autre est conservé par l’association afin de compléter les connaissances théoriques qui pourront être utiles pour les restaurations prochaines d’instruments similaires.

En dehors des cordes en provenance de Malcolm RoseStephen Paulello et Marc Vogel, l’atelier de l’association Ad Libitum n’a aucune sous-traitance.

Ad Libitum’s restoration workshop was created to restore, understand and maintain the instruments of the collection. The restoration of an instrument is always executed with historical research about the factors. Thanks to this approach Ad Libitum has created an exceptional documentation which can be consulted by all factors, students and researchers.

Realized in a high level of preservation and conservation, the restorations keep as much as possible original pieces or rebuilt pieces, the objective being to give back to the piano his original sound colour, his touch…

A file is made for each piano, both an identity form of the instrument (authentication, dating, photos, survey, plans) and a description of the restoration work. A copy of this folder is delivered to the piano’s owner, the other is kept by the association to complete theorical knowledge that can be useful for future restorations on similar instruments.

Excluding strings, coming from Malcolm RoseStephen Paulello and Marc Vogel, the Ad Libitum’s workshop has no subcontracting.

Quelques instruments restaurés dans notre atelier.

Pleyel

  • Droit n°3395, vers 1834 – collection particulière.
  • Droit n°5688, vers 1837 – collection particulière.
    Cet instrument a été présenté dans une exposition à Huelva en Andalousie, et joué pour un concert dans l’université de cette ville en juillet 1996.
  • Carré n°2825, vers 1833 – collection particulière.
  • Carré n°3523, vers 1834 – collection particulière.
  • Queue n°6745, modèle Chopin, 1839 – collection particulière.
    Cet instrument a été présenté et joué à l’occasion de nombreuses expositions et concerts.
    Bibliographie : Histoires de PianosA la rencontre du pianoforte.
  • Queue n°1738, vers 1831.
  • Queue n°2369, vers 1833.
  • Queue n°13707, ayant appartenu à George Onslow, 1845 – Château d’Aulteribe (Auvergne).

Erard

  • Piano en forme de clavecin n°32, 1811 – classé Monument Historique.
  • Queue n°13809, octobre 1836 – collection particulière.
  • Carré n°14124, 1838 – collection particulière.
    Cet instrument a été présenté et joué durant le Festival de Besançon avec des instruments de la collection de Paul Badura-Skoda en 1987. Bibliographie : Histoires de PianosA la rencontre du pianoforte.
  • Queue n°15125
    Cet instrument a été prêté au Musée de la Musique pour des concerts de Philippe Bianconi en 1996.
  • Droit n°18235 – collection particulière.
  • Queue n°6749, décembre 1859 – Londres.
    Cet instrument a figuré et joué dans plusieurs expositions en France et en Italie. Il a été prêté pour plusieurs concerts de Philippe Bianconi au Musée de la Musique en 1995 et en 1997. Bibliographie : Histoires de PianosA la rencontre du pianoforteSebastien Erard, l’aventure du pianoforte.

Boisselot

  • Queue bicorde, vers 1834 – collection particulière.
  • Queue n°1445, vers 1835 – collection particulière.
  • Queue, vers 1835

Pape

  • Queue, vers 1835 – collection particulière. Classé Monument Historique.

Pianos Viennois

  • Queue Walter, vers 1815 – collection particulière.
  • Queue Graf, vers 1827 – collection particulière. Classé Monument Historique.
  • Queue Graf, vers 1828 – collection particulière.
  • Queue Fritz, vers 1828 – collection particulière.